Accueil / Expertises / Ergonomie et design

Ergonomie et design d’interface

Une conception centrée utilisateur

Afin de coller aux besoins de vos utilisateurs, nous basons notre démarche sur la norme ISO 13407 qui définit le processus de conception centrée sur l’opérateur humain pour les systèmes interactifs. En d’autres termes, suivre cette norme, c’est s’assurer que la méthodologie utilisée lors de la conception répond a des critères bien précis et donc de s’assurer que l’interface correspondra bien aux besoins des utilisateurs finaux.

Définir le périmètre

Un processus itératif doit être simple et limité dans le temps afin que le ratio couts/objectifs soit à l’avantage du client. Pour cela, les différentes tâches indiquées ci-dessus doivent être planifiées.
C’est également à cette étape que l’on doit déterminer les enjeux et les objectifs du projet et également les techniques à utiliser lors des différentes étapes afin de mettre en œuvre les techniques de conception et d’évaluation les plus adaptées aux problématiques soulevées.

Tout cela permet de normaliser le contexte de l’étude.

Comprendre le contexte

Chaque utilisateur évolue dans un univers ou un domaine qui lui est propre. L‘ergonome peut déjà avoir une expérience dans votre domaine dans quel cas, l’étude du contexte s’en trouvera facilitée. Dans le cas contraire, il devra prendre connaissance de tous les éléments qui lui permettront de s’approprier les tenants et les aboutissants de votre domaine et ainsi bien comprendre vos problématiques métier.

Cette étape a un double objectif :

  • Avoir une connaissance globale de votre métier et mieux vous conseiller
  • Avoir une base de connaissances commune pour tous les intervenants du projet

Analyser la tâche et l’utilisateur

L’analyse de la tâche et de l’utilisateur rentre dans notre logique UTC (Utilisateur, tâche, contexte). Plusieurs techniques peuvent être utilisées pour cette analyse :

  • L’interview : Il s’agit d’une rencontre entre un utilisateur et l’un de nos ergonomes. Cette entrevue se fait sur un modèle Maître / Apprenti où l’utilisateur tient le rôle du maître. Cette méthode permet à l’ergonome de bien s’approprier les habitudes de l’utilisateur lorsque celui-ci exécute la tâche. Elle est souvent utilisée dans la cas de refonte ou d’optimisation d’une interface existante.
  • Les personas : Il s’agit ici de “matérialiser” les utilisateurs à travers un scénario. Ce dernier reprendra les habitudes des futurs utilisateurs ainsi qu’un maximum d’informations les concernant via des utilisateurs fictifs qui seront identifiés comme des personnages principaux, secondaires ou ante-personnages.

Proposer des solutions

C’est l’aboutissement des précédentes étapes. Il s’agit ici de proposer des solutions ou “Patterns” qui répondront aux problématiques soulevées par le client lors de la définition du périmètre de l’étude.
Les propositions seront le résultats de techniques spécifiques (tri par carte, prototypage papier…) et pourront prendre plusieurs formes en fonction des projets :

  • Arborescence
  • Charte ergonomique
  • Maquette (papier, image ou template HTML)

Evaluer les solutions

Afin de tester les solutions proposées, nous les mettons face aux utilisateurs finaux via des tests utilisateurs (entretien individuel, eye-tracking, focus group) où l’on demande à ces derniers de réaliser une tâche et de nous donner leurs ressentis à voix haute afin d’avoir un maximum de feedback.
Cette étape se termine lorsque l’ergonome et le client sont en phase sur les résultats obtenus.

L’audit ergonomique

Cette prestation a pour objectif de fournir aux clients des recommandations opérationnelles afin d’optimiser l’ergonomie de son site web. Il s’articule autour des axes suivants :

  • Structure du site internet (design de l’information)
  • Rédaction de votre contenu
  • Système de navigations
  • Grille d’évaluation se basant sur les critères ergonomiques de Bastien et Scapin et les heuristiques de Jacob Nielsen